Observatoire des Retraites - Actualités Flux RSS des actualités du site Observatoire des Retraites http://www.observatoire-retraites.org/ Publication : "Allongement de la vie : quels défis ? Quelles politiques ?" Publication : "Allongement de la vie : quels défis ? Quelles politiques ?" http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/publication-allongement-de-la-vie-quels-defis-quelles-politiques/ L’ouvrage : Tous les aspects de l’allongement de la vie sont abordés sous cinq angles successifs qui constituent les cinq parties du livre : - les progrès de l’espérance de vie et de la longévité en bonne santé à l’échelle mondiale, - les conséquences de cette évolution sur les âges de la vie et l’organisation des temps sociaux, - les conséquences sur les solidarités entre les générations, - l’apparition de nouveaux risques sociaux liés à la dépendance, - prolonger la vie  : quel sens, quel prix ?   Les auteurs : Vingt auteurs spécialistes des différentes disciplines en lien avec le vieillissement - démographie, économie, politique, sociologie, philosophie - sous la direction d'Anne-Marie Guillemard, Professeure émérite des Universités Paris Descartes Sorbonne, membre du COR, et d'Elena Mascova, Docteure en sociologie de l'Université Paris Descartes, prix de l’Observatoire des Retraites en 2005.    http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Allongement_de_la_vie___Quels_d__fis___Quelles_politiques__-9782707197474.html Fri, 16 Feb 2018 13:56:11 +0100 Remise du Prix 2017 de l'Observatoire des Retraites Remise du Prix 2017 de l'Observatoire des Retraites http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/remise-du-prix-2017-de-lobservatoire-des-retraites/ Le premier prix a été remis à Simon Rabaté pour sa thèse intitulée « Equilibrer le système de retraite : quelles réformes pour quels objectifs ? », réalisée dans le cadre de l’Ecole d’économie de Paris. Portant sur les effets des réformes réalisées, elle étudie les deux facteurs d’incertitude pour l’équilibre à venir : la dépendance à la croissance et les comportements de départ à la retraite. Economiste à l’Institut des politiques publiques, Simon Rabaté travaille notamment sur l’étude des comportements de départ en retraite des fonctionnaires et des salariés relevant du régime général. Le second prix a récompensé Mélina Ramos-Gorand pour sa thèse intitulée « Accompagnement professionnel de la dépendance des personnes âgées : enjeux territoriaux en France métropolitaine » réalisée grâce au soutien de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Affaires sociales, en partenariat avec quatre conseils départementaux. Mélina Ramos-Gorand montre la grande hétérogénéité territoriale en matière d’offre aux personnes âgées dépendantes, analyse le non-recours aux prestations et la frontière entre liberté individuelle et responsabilité des pouvoirs publics. Elle est aujourd’hui chargée d’études économiques et sociales au sein de la Direction statistiques, prospective et recherche de la Cnav. La lettre de l’Observatoire des Retraites n°24 est consacrée à l’ensemble des travaux ayant concouru au Prix 2017. Ouverte aux lauréats et candidats qui y présentent leurs recherches, elle accueille aussi les réflexions de membres du jury et d’experts. Consultez la Lettre n° 24  : http://www.observatoire-retraites.org/publications/lettres-de-lor/ Wed, 07 Feb 2018 12:35:47 +0100 Enquête 2017 de la DREES "Motivations de départ à la retraite" Enquête 2017 de la DREES "Motivations de départ à la retraite" http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/enquete-2017-de-la-drees-motivations-de-depart-a-la-retraite/ Les retraités sont divisés sur la perception de leur liberté de choix de date de départ. A la question "Diriez-vous que le système de retraite offre suffisamment de liberté pour choisir sa date de départ ?" 47 % répondent "Oui" et 53 % répondent "Non". La durée requise pour obtenir le taux plein est perçue par 51 % des retraités comme la règle la plus contraignante dans le choix de leur date de départ. Le bénéfice du taux plein et l'atteinte de l'âge minimum légal sont les facteurs qui entrent le plus en considération dans les motivations de départ. 27 % des retraités interrogés mentionnent par ailleurs les contraintes liées à la maladie et 9 % évoquent des conditions de travail difficiles. Pour la moitié des retraités interrogés, 60 ans reste l'âge idéal de départ. 72 % des personnes interrogées déclarent être parties à la retraite dès qu'elles en ont eu la possibilité. 59 % précisent que le fait d'avoir atteint un niveau de pension suffisant a compté dans leur décision de départ. Une personne sur deux évoque la volonté de ne plus travailler et 23 % le désir de suivre un conjoint déjà à la retraite. Environ quatre retraités sur cinq estiment être bien informés sur leurs droits en matière de retraite. cependant, 59 % seulement déclarent savoir ce qu'est le cumul emploi-retraite et 33 % la retraite progressive. Les dispositifs de décote et de surcote sont également assez méconnus : 44 % seulement des personnes interrogées déclarent savoir à quoi correspond la décote et 33 % ce qu'est la surcote. Enquête menée par la DREES - Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques du Ministère des Solidarités et de la Santé. Résultats complets de l'étude : http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/communiques-de-presse/article/quand-partir-a-la-retraite-les-nouveaux-retraites-divises-sur-la-liberte-qu Wed, 13 Dec 2017 13:41:47 +0100 Atlas des seniors et du grand âge en France Atlas des seniors et du grand âge en France http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/atlas-des-seniors-et-du-grand-age-en-france/ L’ouvrage  Illustré par une centaine de cartes et graphiques, cet atlas est un outil de référence pour les responsables territoriaux, élus et fonctionnaires, les acteurs du secteur sanitaire et social, les chercheurs et les enseignants. Trente-sept thématiques sont abordées, regroupées en cinq parties : ·         Evolutions démographiques et contrastes géographiques. ·         Quelle inclusion des personnes âgées ? ·         Leur accompagnement à l’aune du territoire. ·         Entre ressources convoitées et essor économique de l’action gérontologique. ·         Inadaptations, dynamiques et perspectives territoriales.   L’auteur : Michaël BLANCHET, docteur en géographie sociale, a été le premier géographe à recevoir en 2014 le prix de l’Observatoire des Retraites pour sa thèse « Politiques de la vieillesse dans la région Pays de la Loire ». Son exemple a fait des émules : le prix de l’Observatoire des Retraites récompense pour la deuxième fois en 2017 une thèse de géographie, celle de Mélina Ramos-Gorand pour son travail « Accompagnement professionnel de la dépendance des personnes âgées : enjeux territoriaux en France métropolitaine ».     Mon, 27 Nov 2017 15:36:02 +0100 Gérontologie et société n° 154 Maladie d'Alzheimer et droits de l'Homme Gérontologie et société n° 154 Maladie d'Alzheimer et droits de l'Homme http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/gerontologie-et-societe-n-154-maladie-dalzheimer-et-droits-de-lhomme/ Numéro coordonné par Fabrice Gzil, Docteur en Philosophie, responsable du pôle Soutien à la recherche et à l'innovation sociale - Fondation Médéric Alzheimer. Aborder le vieillissement cognitif et la maladie d'Alzheimer avec le prisme des droits de l'homme permet d'attirer l'attention sur les privations de droits et les restrictions de liberté dont peuvent être victimes les personnes âgées en difficulté cognitive. Le droit international et certaines législations nationales commencent à s'adapter afin que la protection des personnes vulnérables ne se fasse pas au détriment de leurs droits et de leurs libertés. Sommaire du numéro : Droits de l'Homme et modèle du handicap Protéger sans diminuer, respecter sans négliger Garantir l'effectivité des droits fondamentaux CNAV - Revue Gérontologie et société n°154 - Octobre 2017 - 133 p Thu, 23 Nov 2017 16:00:33 +0100 Rapport sur les pensions de retraite de la fonction publique Rapport sur les pensions de retraite de la fonction publique http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/rapport-sur-les-pensions-de-retraite-de-la-fonction-publique/ Rédigé par la Direction du budget - en lien avec la Direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP), le service des retraites de l'Etat et la Caisse des dépôts et consignations - le Rapport pour 2018 présente les six régimes de retraite couvrant l'ensemble des agents publics. Il rappelle les règles juridiques de ces régimes et leurs spécificités par rapport au régime général. Il donne les chiffres clés pour chaque régime et fait le point sur leur situation financière respective. Le chapitre "Perspectives démographiques et financières" fait notamment le point sur les impacts des réformes de 2003, 2010 et 2014. Des focus thématiques sur les catégories actives, le régime des ouvriers de l'Etat et les régimes spéciaux de retraite complètent la présentation.  https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/ressources/2018/pap/pdf/jaunes/jaune2018_pensions.pdf Thu, 23 Nov 2017 15:16:56 +0100 Découvrez la nouvelle version du site de l’Observatoire des Retraites : Découvrez la nouvelle version du site de l’Observatoire des Retraites : http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/decouvrez-la-nouvelle-version-du-site-de-lobservatoire-des-retraites/ un nouveau design et une nouvelle ergonomie facilitant la navigation, des contenus enrichis, avec notamment une présentation, par continent et pour les principaux pays du monde, des caractéristiques des systèmes de retraite, un focus sur la retraite en France, son histoire, son organisation, ses règles de fonctionnement. Deux nouvelles rubriques : « Agenda » et « Actualités », donnent accès aux principaux événements en lien avec la retraite : la rubrique « Agenda » recense les manifestations - congrès, colloques, conférences…- organisées en France et dans le monde sur le thème de la retraite ou sur des thèmes en lien avec la retraite : démographie, vieillissement, institutions… la rubrique Actualités donne accès aux faits marquants et à l’actualité des régimes en France et dans le monde : gestion des régimes, réformes en cours ou à venir, perspectives… Retrouvez également sur le site : les informations sur le Prix décerné chaque année par l’Observatoire des Retraites, les publications de l’Observatoire des Retraites : les Lettres de l’Observatoire, les Dossiers sur les dernières réformes des retraites en France, le bulletin bibliographique qui recense les récentes publications sur le thème de la retraite et les thèmes liés : protection sociale, démographie, marché du travail… Thu, 19 Oct 2017 14:51:48 +0200 La Pologne revient en arrière sur l’âge de la retraite La Pologne revient en arrière sur l’âge de la retraite http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/la-pologne-revient-en-arriere-sur-lage-de-la-retraite/ Une situation contraire à la conception de l’égalité entre les hommes et les femmes en droit européen, à laquelle s’ajoute le discours européen sur la nécessité de relever les âges de la retraite pour compenser les conséquences croissantes de la dénatalité. Sur ce sujet l’Union européenne est absente, alors qu’elle est très présente sur les questions de retraite. Comme les autres pays concernés, la Pologne avait entrepris d’aligner progressivement l’âge de départ des femmes sur celui des hommes et de relever l’âge de la retraite. Partant de 60 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, il devait atteindre 65 ans pour les femmes et 67 ans pour les hommes en 2019, puis 67 pour les deux sexes vers 2040.L’actuel gouvernement polonais a décidé de revenir à 60 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes, s’attirant le 12 septembre dernier un « avis motivé » de la Commission européenne, avis qui devrait normalement être suivi d’une procédure d’infraction si la Pologne n’obtempère pas. Le syndicat Solidarnosc a écrit à la Commission pour souligner que cette différence ne constituait pas une discrimination mais un « privilège dont bénéficient les femmes en Pologne ». Cette affaire illustre le télescopage entre des époques aux mentalités différentes, des profils de carrière évoluant au fil des générations, la dérive juridique qui transforme des grands principes philosophiques en droit positif et l’extension du droit européen qui, il y a vingt ans, sauf unanimité des Etats membres, laissait chaque gouvernement libre d’agir comme il l’entendait en matière de sécurité sociale de base. Fri, 06 Oct 2017 16:01:00 +0200 Jean-Paul Delevoye nommé Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye nommé Haut-Commissaire à la réforme des retraites http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/jean-paul-delevoye-nomme-haut-commissaire-a-la-reforme-des-retraites/ Jean-Paul Delevoye, ancien ministre, ancien président du Conseil économique, social et environnemental, a été nommé Haut-Commissaire à la réforme des retraites auprès de Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, le 14 septembre 2017 par décret du Premier ministre. Il préparera la réforme des retraites et aura pour missions d’une part d’organiser la concertation avec les principaux acteurs du champ de la retraite, d’autre part de coordonner, au niveau interministériel, les travaux de préparation de la réforme, de rédaction des projets de textes législatifs et réglementaires et de suivi de leur mise en œuvre.  Il rendra compte de ses travaux au Premier ministre et à la ministre des solidarités et de la santé.  L’objectif est la présentation d’une loi-cadre au Parlement au premier trimestre 2018. Thu, 05 Oct 2017 16:10:00 +0200 Rapport sur les perspectives de financement à moyen-long terme des régimes de protection sociale Haut Conseil du financement de la protection sociale Rapport sur les perspectives de financement à moyen-long terme des régimes de protection sociale Haut Conseil du financement de la protection sociale http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/rapport-sur-les-perspectives-de-financement-a-moyen-long-terme-des-regimes-de-protection-sociale-hau/ Le rapport du Haut Conseil du financement de la protection sociale constitue une synthèse des rapports établis « sous son égide » par les diverses autorités compétentes dans le domaine de la protection sociale, dont le Conseil d’Orientation des Retraites. Il présente l’intérêt de projeter près de 90 % du total des dépenses sociales et de fournir une vue globale de leur évolution dans les quatre scénarios économiques que l’on retrouve dans le rapport du COR. En raison du vieillissement, les déficits potentiels résultent des régimes d’assurance maladie et de retraite. Si les ces derniers pourraient retrouver l’équilibre vers 2040 en cas de retour à une croissance de 1,8 %, les régimes d’assurance maladie restent déséquilibrés sur toute la période de projection, jusqu’en 2060. Pour la première fois, le Haut Conseil consacre un tiers du rapport à la question de l’endettement et de la situation patrimoniale des régimes. La perspective d’un déficit durable pose en effet la question du recours à la dette et de son coût. La gestion des dettes par la Cades, l’Unedic et l’Acoss est examinée, de même que les incertitudes sur l’évolution des taux d’intérêt. Le rapport note l’existence de réserves significatives dans un certain nombre de régimes complémentaires et au sein du fonds de réserve pour les retraites. Wed, 19 Jul 2017 16:29:49 +0200 Rapport du Comité de suivi des retraites du 13 juillet 2017 Rapport du Comité de suivi des retraites du 13 juillet 2017 http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/rapport-annuel-du-conseil-dorientation-des-retraites-de-juin-2017-1/ Le Comité de suivi des retraites a rendu son quatrième avis le 13 juillet dernier. Créé par la loi portant réforme des retraites du 20 janvier 2014, le CSR est chargé de rendre chaque année avant le 15 juillet un avis public portant sur les objectifs financiers et les objectifs d’équité de notre système de retraite, et, s’il considère que le système s’éloigne de ces objectifs, d’adresser des recommandations au Gouvernement, au Parlement et aux régimes de retraite.  Pour la première fois depuis sa mise en place, le CSR formule dans son quatrième rapport des recommandations au Gouvernement, préconisant « de prendre les mesures nécessaires afin de ramener le système sur une trajectoire d’équilibre ». Ce quatrième avis intervient dans le prolongement de la publication du rapport annuel du Conseil d’Orientation des retraites (COR) du mois de juin, qui prévoit dans l’hypothèse la plus favorable le retour à l’équilibre des retraites à l’horizon 2040 et non plus 2025.  La première partie du rapport revient sur le solde des régimes de retraites projeté selon les différentes hypothèses du COR sur les 25 prochaines années. La deuxième et la troisième parties portent sur les objectifs du système de retraite au regard du montant des retraites et du traitement équitable entre les retraités. www.csr-retraites.fr/textes/4_avis_du_comite_de_suivi_des_retraites.pdf Thu, 13 Jul 2017 16:54:00 +0200 Rapport annuel du Conseil d’Orientation des Retraites de juin 2017 Rapport annuel du Conseil d’Orientation des Retraites de juin 2017 http://www.observatoire-retraites.org/actualites/detail/titre/rapport-annuel-du-conseil-dorientation-des-retraites-de-juin-2017/ L’édition 2017 ne constitue pas une simple mise à jour des rapports annuels précédents. Elle s’appuie en effet sur un ensemble de données nouvelles :Projections démographiques de l’Insee à horizon 2070, et non plus 2060, avec un solde migratoire moins important et une espérance de vie des hommes accrue.  Projections réalisés par l’ensemble des régimes obligatoires de retraite et non plus seulement par les principaux régimes.Nouvelles hypothèses économiques du programme de stabilité. Allongement de la période de raccordement aux hypothèses de taux de long terme du chômage et de la croissance de la productivité (les revenus professionnels étant supposés augmenter comme la productivité). Il en découle un tableau plus pessimiste que celui présenté en 2016. Là où un taux de croissance à long terme de la productivité de 1,5 % rétablissait l’équilibre du système à partir de 2015, un taux de 1,8 % n’y parvient que vers 2040 .Le Comité de suivi des retraites, crée par la loi du 20 janvier 2014, doit maintenant rendre un avis sur la base de ce rapport, avis pouvant comporter des recommandations   http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/rapport_hcfips_projections_2017.pdf Wed, 12 Jul 2017 16:29:00 +0200