Aspects démographiques et économiques du vieillissement

Aider un parent âgé dépendant : configurations d’aide et interactions dans les fratries en France /FONTAINE Roméo/GRAMAIN Agnès/ROQUEBERT Quitterie.
In : Population, 2018-2, avril/juin 2018, 26 p.
À partir de l’enquête Handicap-Santé, volet Ménages (Insee-Drees, 2008), sont étudiées les configurations d’aide familiale autour d’un parent âgé et dépendant en France. Une première étape descriptive montre que l’aide apportée par les enfants est affectée par le statut conjugal du parent, la taille de la fratrie et le rang dans la fratrie. L’analyse se concentre ensuite sur les familles de deux enfants et montre que les écarts de mobilisation observés selon le rang découlent de trois sources : les différences de caractéristiques individuelles entre aînés et cadets, l’impact variable de ces caractéristiques sur la décision d’aide, et enfin une différence dans l’ajustement des uns au comportement des autres (interactions endogènes). L’impact des caractéristiques familiales apparaît en effet relativement similaire pour les aînés et les cadets – en particulier la forte assignation au rôle d’aidant des femmes avec un frère –, mais le comportement des cadets fait apparaître en outre un arbitrage entre coûts et utilité de l’aide. Avec une définition de l’aide ciblée sur les tâches de la vie quotidienne, une seule explication majeure des différences demeure : l’asymétrie dans l’ajustement au comportement de l’autre enfant, à caractéristiques individuelles et familiales données.
https://www.ined.fr/fr/publications/population/population-2018-n2/#tabs-1


Démographie - Une forte corrélation entre niveau de vie et espérance de vie /FELDER-ZENTZ Lorraine.
In : Agirc-Arrco - Les cahiers de la retraite complémentaire, 32, 2ème trimestre 2018, 2 p.
En février 2018, grâce à l’ajout des données sociofiscales dans l’échantillon démographique permanent, la première étude sur l’espérance de vie par niveau de vie a pu être réalisée par l’Insee. Cet article en présente les principaux enseignements.
http://www.cahiers.laretraitecomplementaire.com/detail/actu/une-forte-correlation-entre-niveau-de-vie-et-esperance-de-vie-330/


Challenges in long-term care in Europe - A study of national policies 2018 (Les défis de la prise en charge de la dépendance en Europe : étude des politiques nationales 2018) / Commission européenne.
Luxembourg : Office des publications de l'Union européenne, 2018, 65 p.
Ce rapport de synthèse réalisé par le Réseau européen de politique sociale (ESPN) décrit les dispositions nationales en matière de soins de longue durée dans 35 pays européens (UE, AELE, pays candidats), en mettant l'accent sur la prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées (65 ans et plus). Il analyse les quatre principaux défis communs à tous les pays européens : l'accès aux soins de longue durée et leur adéquation, la qualité aussi bien du soutien à domicile que des établissements d'hébergement, le recours à des aidants informels et la viabilité financière des systèmes à long terme. Le rapport conclut que les 35 pays couverts par l'ESPN sont confrontés et continueront de faire face à d'importants défis et formule une série de recommandations pour les surmonter.
http://ec.europa.eu/social/BlobServlet?docId=20033&langId=en
http://ec.europa.eu/social/main.jsp?pager.offset=5&advSearchKey=espn+thematic+report&mode=advancedSubmit&catId=22&policyArea=0&policyAreaSub=0&country=0&year=0

 

 

Bilan démographique en France

Polynésie française : le ralentissement démographique se confirme, les jeunes continuent à émigrer /BOLDUC Mathieu/TORTERAT Jérémie.
In : Insee Première, 1721, novembre 2018, 4 p.
En 2017, 276 000 personnes vivent en Polynésie française. En cinq ans, la population a augmenté de 1 500 personnes par an, un rythme plus faible qu’auparavant. La hausse est la plus forte dans les Îles du Vent. L’excédent des naissances sur les décès est le seul moteur de cette croissance démographique. Il diminue cependant du fait de la baisse de la fécondité. Les départs de Polynésie sont plus importants que les arrivées et un jeune de 18 à 25 ans sur dix quitte le territoire. Les personnes âgées sont désormais plus nombreuses et l’espérance de vie progresse d’un an entre 2012 et 2017, pour s’établir à 77 ans. Seulement 44% de la population de 15 ans ou plus déclare occuper un emploi dans une économie en grande partie tertiaire. Si l’accès à l’eau et à l’électricité évolue peu, l’accès à Internet progresse, mais les écarts entre les archipels restent très importants.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3651609

 

 

Projections démographiques en Europe et dans le monde

L'Europe et le spectre des migrations subsahariennes /HERAN François.
In : Ined - Population et sociétés, 558, septembre 2018, 4 p.
L’Europe doit-elle se préparer à une « ruée » prochaine de migrants subsahariens ? Cette prophétie repose sur un modèle de vases communicants qui méconnaît trois données de base : comparée aux autres régions, l’Afrique subsaharienne émigre peu, en raison même de sa pauvreté ; lorsqu’elle émigre, c’est à 70% dans un autre pays subsaharien ; si l’on intègre les projections démographiques de l’ONU, les migrants subsahariens occuperont une place grandissante dans les sociétés du Nord mais resteront très minoritaires : environ 4% de la population vers 2050 – très loin des 25% annoncés par certains.
https://www.ined.fr/fr/publications/population-et-societes/europe-spectre--migrations-subsahariennes/


The 2018 Ageing Report: Economic and Budgetary Projections for the EU Member States (2016-2070) (Rapport 2018 sur le vieillissement : projections économiques et budgétaires pour les États membres de l'UE (2016-2070)) / Commission européenne.
Luxembourg : Office des publications de l'Union européenne, 2018, 383 p.
Ce rapport examine les implications économiques et budgétaires à long terme du vieillissement de la population européenne. Il montre que les coûts budgétaires liés aux retraites, aux soins de santé et aux soins de longue durée devraient augmenter au cours des prochaines décennies. Ainsi, le taux de dépendance des personnes âgées (65 ans et plus par rapport aux 15-64 ans) dans l'UE devrait augmenter de 21,6 points de pourcentage, passant de 29,6% en 2016 à 51,2% en 2070. Le rapport note également que les réformes des retraites ont permis de stabiliser les dépenses publiques de retraite en pourcentage du PIB à long terme, en augmentant l'âge de la retraite et en modifiant les paramètres des systèmes de retraite, y compris l'indexation des pensions. Dans les États membres dotés de régimes de retraite privés complémentaires, la valeur totale des pensions par rapport aux salaires moyens devrait être supérieure de 10,5 points de pourcentage à celle des États membres sans. Enfin, l'âge de la retraite sera dans tous les cas plus élevé à l'avenir.
https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/economy-finance/ip079_en.pdf

 

 

Marché du travail Généralités