03.07.2019

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : vers l’équilibre financier

Les résultats 2018 de l’ensemble de la retraite complémentaire Agirc-Arrco font apparaître une réduction du déficit technique de près de un milliard d’euros, passant de - 2,9 milliards d’euros en 2017 à - 2 milliards d’euros en 2018.

Le déficit technique correspond à la différence entre les ressources et les charges du régime. Les ressources, constituées pour partie des cotisations des entreprises à hauteur de 75,9 milliards d’euros, et des contributions de l’Unedic et de l’Etat à hauteur de 3, 8 milliards d’euros, atteignent 79,7 milliards d’euros. Elles sont en augmentation de 2,8 % par rapport à 2017.

Les charges, constituées pour l’essentiel des allocations versées aux retraités (79,4 milliards d’euros) et des dotations à l’action sociale et à la gestion administrative, se montent à 81,7 milliards d’euros. Elles sont en augmentation de 1,6 % par rapport à 2017.

Les réserves de financement disponibles, qui s’élevaient au 31 décembre 2018 à 60,6 milliards d’euros, ont par ailleurs permis de dégager près de 0,5 milliard d’euros de produits financiers. Ceux-ci, ajoutés aux produits exceptionnels, réduisent le déficit 2018 des régimes à 1,4 milliard d’euros. Le régime prévoit un retour à l’équilibre financier pour 2020.

En matière d’économies de gestion, l’Agirc-Arrco est au rendez-vous de ses objectifs : sur les 600 millions d’euros d’économies prévus pour 2022, 450 millions d’euros ont été réalisés au 31 décembre 2018.

Communiqué de presse : Opens external link in current windowhttps://bit.ly/2RGlWAG

 

Flux RSS News