19.07.2017

Rapport sur les perspectives de financement à moyen-long terme des régimes de protection sociale Haut Conseil du financement de la protection sociale

Le rapport du Haut Conseil du financement de la protection sociale constitue une synthèse des rapports établis « sous son égide » par les diverses autorités compétentes dans le domaine de la protection sociale, dont le Conseil d’Orientation des Retraites.

Le rapport du Haut Conseil du financement de la protection sociale constitue une synthèse des rapports établis « sous son égide » par les diverses autorités compétentes dans le domaine de la protection sociale, dont le Conseil d’Orientation des Retraites.

Il présente l’intérêt de projeter près de 90 % du total des dépenses sociales et de fournir une vue globale de leur évolution dans les quatre scénarios économiques que l’on retrouve dans le rapport du COR. En raison du vieillissement, les déficits potentiels résultent des régimes d’assurance maladie et de retraite. Si les ces derniers pourraient retrouver l’équilibre vers 2040 en cas de retour à une croissance de 1,8 %, les régimes d’assurance maladie restent déséquilibrés sur toute la période de projection, jusqu’en 2060.

Pour la première fois, le Haut Conseil consacre un tiers du rapport à la question de l’endettement et de la situation patrimoniale des régimes. La perspective d’un déficit durable pose en effet la question du recours à la dette et de son coût. La gestion des dettes par la Cades, l’Unedic et l’Acoss est examinée, de même que les incertitudes sur l’évolution des taux d’intérêt. Le rapport note l’existence de réserves significatives dans un certain nombre de régimes complémentaires et au sein du fonds de réserve pour les retraites.

 

 

 

Flux RSS News