28.11.2018

Parution de l’étude de l’INSEE « Qui travaille après 65 ans ? » sur les seniors en activité.

En complément de son rapport annuel «France, portrait social », paru le 21 novembre 2018, l’INSEE publie une étude intitulée « Qui travaille après 65 ans ? » portant plus spécifiquement sur l’emploi des seniors après 65 ans.

Le taux d’emploi des 65 ans et plus a triplé en 10 ans et atteint 3 % en 2017. Comparés aux inactifs du même âge, ces seniors actifs sont plus souvent des hommes, diplômés et en meilleure santé. 20 % des actifs occupés de 65 à 74 ans résident dans l’agglomération parisienne.

 

Les emplois des 65-74 ans diffèrent de ceux occupés par les inactifs du même âge juste avant leur passage à la retraite : 29 % ont un poste de cadre ou exercent une profession intellectuelle supérieure, contre 16 % parmi les inactifs. Les professions libérales sont surreprésentées : elles occupent 11 % des 65-74 ans en emploi.

 

70 % des actifs occupés de 65 à 74 ans perçoivent simultanément une retraite et un revenu d’activité.

 

Quatre profils types se dégagent parmi les seniors qui travaillent au-delà de 65 ans :

- les employées peu diplômées, à temps partiel, représentent 41 % du total,

- les hommes très diplômés, qui exercent des professions intellectuelles supérieures ou occupent des postes d’encadrement, représentent 34 % du total,

- les commerçants, artisans et chefs d’entreprise  représentent 18 % des effectifs et travaillent le plus souvent à temps complet,

- les agriculteurs âgés représentent 7 % des effectifs et travaillent généralement à temps complet.

 

Parmi les raisons non-financières qui incitent à la poursuite d’activité figurent la poursuite de l’activité du conjoint et une faible différence d’âge avec le conjoint.

 

Pour télécharger l’étude : Opens external link in current windowhttps://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/rapport_-_qui_travaille_apres_65_ans.pdf

Flux RSS News